Biographie

Jeunesse

Né à Paris (12e arrondissement) le 1er février 1984, il part habiter à l’île de la Réunion à l’âge d’un an. Il y commence la natation à 3 ans.

Il participe à son 1er triathlon à l’âge de huit ans lors du « Triathlon pour tous  » du Chaudron en 1992. Il part seul en métropole à 15 ans pour intégrer le pôle Espoir de Montluçon puis intègre l’année suivante le pôle France de Boulouris à Saint-Raphaël sur la Côte d’Azur. Il obtient ses 1er résultats chez les juniors avec deux places de vice-champion du monde consécutivement à Cancún, en 2002 et à Queenstown, en Nouvelle-Zélande en 2003.

Carrière en triathlon

David Hauss Intègre l’équipe de France junior, espoir et élite et à la suite de ces résultats, il rejoint l’équipe de France militaire de triathlon (EFMT). Membre du Lagardère Paris Racing depuis 2005, il rejoint en novembre 2011 le club des Sables Vendée Triathlon en vue de la saison 2012. Déjà dans la préparation olympique pour les JO de Pékin, il est présent dans ce même collectif pour les Jeux olympiques d’été de 2012 à Londres où il finira 4e et 1er français3. Il gagne officiellement sa qualification olympique sur l’étape anglaise des Séries mondiales de triathlon (WTS) en terminant à la 7e place du classement, sur le même parcours que celui des Jeux de Londres 2012.

En 2015, il remporte le championnat d’Europe de triathlon à Genève en devançant le Suisse Sven Riederer et le Norvégien Kristian Blummenfelt. Il devient le troisième triathlète français à conquérir ce titre après Yves Cordier en 1989 et Frédéric Belaubre en 2005, 2006 et 20085. Il remporte également le titre en relais mixte. Il s’élance après ses coéquipiers, Jeanne Lehair vice championne d’Europe junior, Simon Viain et Emmie Charayron, championne d’Europe 2011, pour une course à pied de 1 650 mètres qu’il effectue, à la surprise de ses adversaires, pieds nus. L’équipe remporte cette victoire devant les équipes suisse et allemande.

Jeux olympiques de Rio

David Hauss finance une partie de sa préparation pour les Jeux Olympiques de Rio 2016 à l’aide d’une campagne de financement participatif lancée, en partenariat avec Powerade, sur une plateforme de financement participatif (crowdfunding) sportif7. Il n’est finalement pas sélectionné pour ces Jeux olympiques.

Autres pratiques sportives

David Hauss pratique également l’athlétisme et participe à l’issue de sa carrière en triathlon à des courses de trail. Il remporte en 2016 la Mascareignes à La Réunion, un trail de 63 km en 7 h 42.

Vie privée

Il épouse le 22 septembre 2012 Mélanie Annaheim, triathlète professionnelle suisse, 10e au classement général du championnat du monde 2011.

Bloguez sur WordPress.com.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :